Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Le Togo gagne 19 places dans le classement 2019 du Doing Business de la Banque Mondiale

Publié le : 01 nov 2018
Le Togo gagne 19 places dans le classement 2019 du Doing Business de la Banque Mondiale

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Komi Selom Klassou a assisté ce 31 octobre 2018 au lancement du rapport Doing Business 2019 et sa mise en ligne effectué depuis le siège américain de la Banque. La cérémonie a été retransmise par visioconférence au profit de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Togo. Dans ce nouveau rapport, le Togo a réalisé de très bonnes performances qui le classent parmi les 10 meilleurs pays réformateurs de l’année dans le monde.

Dans le nouveau classement du Doing Business rendu public ce 31 octobre 2018, il est reconnu au Togo la réalisation des réformes dans 6 domaines : la création d’entreprises, l’obtention du permis de construire, le raccordement à l’électricité, le paiement de taxes et impôts, le transfert de propriété et l’exécution de contrats. Ces résultats  classent notre pays au 2e rang des meilleurs pays réformateurs en Afrique derrière le Rwanda qui a réalisé en tout 7 réformes.

De même, par rapport à la sous région, le Togo occupe également la seconde position bien qu’ayant réalisé cette année le plus grand nombre de réformes par rapport à la Côte d’Ivoire qui prend tout de même la tête du classement de la zone UEMOA grâce aux résultats cumulés des derniers rapports.

Avec la Côte d’Ivoire, le Kenya et le Rwanda, le Togo intègre ainsi le Top 10 des meilleurs pays réformateurs du classement mondial où il occupe plus précisément le  6e rang.

Au total, le Togo gagne 19 places par rapport au classement 2018. Avec 55,20 points, le Togo occupe la 137e place mondiale dans le nouveau classement contre le 156e il y a un an.

« Le succès est au bout de l’effort » a réagi à chaud, le Premier ministre Komi Selom Klassou qui salue ainsi l’engagement ferme du Gouvernement, qui sous la houlette du Chef de l’Etat, travaille d’arrache pied pour améliorer le climat des affaires au Togo.

Tout en se réjouissant qu’ »un bonheur n’arrive jamais seul », le Premier ministre a rappelé les derniers scores réalisés par le Togo, notamment par rapport au Millénium Challenge Corporation (MCC) où notre pays a validé 14 critères sur 20 ; le classement Mô Ibrahim qui classe le Togo parmi les 15 meilleurs pays réformateurs en Afrique ; ainsi qu’au classement de l’organisation mondiale du tourisme classant le Togo 2e au monde avec 45,8% de progression derrière l’Egypte qui a connu une progression de 55,1%.

Pour le Premier ministre, il ne s’agit pas seulement d’obtenir un meilleur classement dans ces différents mécanismes d’évaluation. Les résultats enregistrés visent plutôt à éradiquer la pauvreté dans notre pays. Aussi a-t-il appelé tous les Togolais à mutualiser les efforts en faveur du développement de notre pays.

Le classement Doing Business a enregistré cette année un chiffre record de 314 réformes réalisées par 128 économies à travers le monde. L’Afrique se taille la meilleure part des réformes avec un total de 107. Le Doing Business est le meilleur baromètre de la Banque mondiale pour accompagner les économies du monde dans l’amélioration du climat des affaires. Il prend en compte 190 pays.

db

Top