Primature de la République Togolaise

Coopération entre le Togo et le PNUD



Mme Helen Clark a échangé avec le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou sur des sujets d’intérêts communs et le renforcement des liens.
En visite de travail de 72 heures à Lomé, l’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le Développement, Mme Helen Clark a eu un entretien le mercredi 29 mars 2017 avec le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou élargi à certains membres du gouvernement.
Cet échange bilatéral entre le gouvernement togolais et son partenaire au développement le (PNUD), entre dans le cadre du renforcement des liens de coopération dans les secteurs tels : la politique, l’économie, le social et l’environnement. Depuis 2015, la coopération entre le Togo et le PNUD a connu une nouvelle ère avec l’adoption des Objectifs du Développement Durable (ODD). Sur cette lancée, le PNUD a accompagné le Togo dans plusieurs domaines de développement. Cet accompagnement c’est surtout matérialisé dans la lutte contre la pauvreté, l’emploi des jeunes, la bonne gouvernance, la santé, l’environnement, l’autonomisation des femmes à travers les grands programmes comme, le DSRP, la SCAPE, le PND, et le dernier né de tous ces programmes est sans doute le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC). Un programme très ambitieux pour le gouvernement qui consiste dans sa phase opérationnelle à améliorer significativement les conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base.
A en croire le Premier ministre Komi Selom Klassou, grâce à la coopération entre le PNUD et le Togo, le pays a renoué avec la stabilité macro économique avec une croissance régulière du PIB en moyenne annuelle de 4,3%  entre 2008 et 2012. Cette croissance, selon toujours le Chef du gouvernement, a dépassé les 5% entre 2013 et 2016 avec un pic de 5,9% en 2014. Ces performances ont été possibles grâce aux résultats dans la production agricole, les importations, les investissements publics et les réformes structurelles. Conséquence : l’indice de la pauvreté au niveau national est réduit de 61,7% en 2006 à 55,1% en 2015. Pour accroitre les résultats sur le terrain et réduire sensiblement la pauvreté à travers le programme PUDC, une enveloppe de 57 milliards  FCFA du budget 2017 a été allouée au programme, démontrant ainsi la volonté des plus hautes autorités du pays à mobiliser les ressources internes en vue de réduire la pauvreté et les inégalités sociales.
Malgré ces efforts, le Togo reste en- deçà des moyens nécessaires à la concrétisation du Programme d’ Urgence de Développement Communautaire (PUDC), d’où cet appel du Chef du gouvernement au PNUD pour son soutien et appui pour accompagner le Togo dans sa marche.
Cet appel du Premier a reçu une réponse favorable de l’administrateur du PNUD, Mme Helen Clark qui a promis tout le soutien nécessaire du Système des Nations Unies à accompagner le Togo dans sa marche vers la réduction de la pauvreté et l’éclosion économique et sociale des populations. Le partenariat entre le Togo et le PNUD a-t-elle ajouté, est solide et est désormais à un tournant décisif. Elle s’est également félicitée de la participation du Togo au programme américain Millenium Challenge Account (MCC), ce que beaucoup de pays n’ont pas réussi à faire.