Primature de la République Togolaise

Crise dans le secteur de l’éducation



Le gouvernement répond par des mesures concrètes aux revendications des enseignants
Le gouvernement reste sensible à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. En témoigne une fois de plus, des mesures concrètes prise le vendredi 17 mars 2017 par le gouvernement pour répondre à la plateforme revendicatives des organisations syndicales des enseignants.
Pour mettre fin aux mouvements de grèves, le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou a annoncé des mesures concrètes en adéquation avec les revendications des organisations syndicales, les préoccupations touchant à l’enseignement confessionnel et les autres défis du système éducatif. Au regard et analyse de tous ces points, le Premier ministre a précisé que la prime d’incitation à la profession enseignante sera doublée. « Mieux dans un esprit d’apaisement et le souci de rétablir immédiatement le calme et la sérénité dans le secteur de l’éducation, la revalorisation que nous venons d’annoncer prendra effet à compter du 1er avril 2017. Cela signifie que les enseignants bénéficient déjà de cette revalorisation avant même l’adoption du statut particulier », a déclaré le Premier ministre.
Quant au statut particulier des enseignants, le Chef du gouvernement a informé qu’un Comité de rédaction élargi aux partenaires en développement sera mis en place avant la fin du mois de mars. Ce statut sera adopté dès la rentrée scolaire 2017-2018, a précisé le Chef du gouvernement. Faut-il le rappeler, le statut ‘’consacrera l’instauration d’une prime unique qui regroupera la prime d’incitation à la profession enseignante et les autres primes’’.
 Le premier ministre Komi Selom Klassou a indiqué qu’à compter de l’année 2017, et ce pour les cinq prochaines années, un recrutement d’enseignants, y compris les personnels d’encadrement, sera organisé. Le renforcement des infrastructures mobilières et immobilières des établissements publics au Togo reste une obligation du gouvernement. Cela ira de pair avec le développement des centres de formation préparant à la fonction enseignante dans les universités de Lomé et de Kara. Le Chef du gouvernement a également annoncé la construction d’une nouvelle Ecole Normale des Instituteurs (ENI) dans la région des Savanes et de la création de zones pédagogiques de proximité.
Pour permettre aux apprenants de finir en toute beauté l’année scolaire 2016-2017, le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou a prévenu que l’année scolaire en cours sera réajustée.