Le directeur pays de l’ONUSIDA au Togo Dr Mouala Christian reçu par le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou



Nous avons terminés nos discussions autour d’un point pour lequel le Togo pourrait marquer la différence dans les prochaines années si on fait la synergie des efforts
Lutter efficacement contre l’épidémie du VIH/SIDA au Togo a été pour le gouvernement un leitmotiv qui porte aujourd’hui ses fruits. L’ONUSIDA, un programme des Nations Unies, s’est également investi dans cette lutte au côté du gouvernement. Pour pérenniser les acquis de cette lutte sur le terrain et définir d’autres stratégies en rapport avec les priorités de l’ONUSIDA et les préoccupations du Togo, le Directeur Pays de l’ONUSIDA au Togo Dr Mouala Christian a été reçu le jeudi 16 février 2017 par le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou.
Les échanges ont tout d’abord tourné autour du plan d’urgence que l’ONUSIDA et Médecins sans frontière sont en train de mettre en place dans la sous région ouest africaine et en Afrique centrale pour améliorer la couverture en ARV. Une production locale de médicaments essentiels et des ARV est souhaitée. Car, selon une étude, 80% des médicaments essentiels et d’ARV en Afrique de l’Ouest et Centrale sont importés et ceci cause le problème de coût et d’accessibilité au niveau des populations, dixit Dr Mouala Christian.
En deuxième  point, Dr Mouala a discuté avec le Premier ministre de la mise en œuvre du plan stratégie national de lutte contre le VIH/Sida qui reflète la stratégie 90-90-90 de l’ONUSIDA mais surtout du plan national de développement sanitaire.
Pour le Directeur Pays de l’ONUSIDA Dr Mouala Christian, tous les efforts du Togo dans la lutte contre le VIH/Sida sont en passe d’être couronnés grâce à la synergie des actions et l’amélioration de la qualité des services. « Nous avons terminés nos discussions autour d’un point pour lequel le Togo pourrait marquer la différence dans les prochaines années si on fait la synergie des efforts et si on améliore la qualité des services notamment dans la prévention de la transmission de la mère à l’enfant pour lequel le Togo a fait des efforts », a précisé Dr Mouala Christian.