Primature de la République Togolaise

Le gouvernement se mobilise en bloc pour transformer la gouvernance et l’administration publique en phase avec les ODD.



Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable
L’administration publique togolaise souffre depuis quelques années de plusieurs maux qui ne favorisent pas son plein épanouissement malgré les multiples efforts du gouvernement pour faire des services publics un véritable moteur de croissance. Pour « passer d’une administration de moyens à une administration de missions  et de résultats » le Premier ministre, Chef du gouvernement Komi Selom Klassou a présidé le 16 mai 2017, les travaux de la première phase d’un séminaire gouvernemental avec pour thème : « Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable ».
A ce séminaire étaient présents les membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs du secteur privé et de la société civile pour débattre autour de cinq panels. Présentés par des experts du département des affaires économiques et sociales de l’ONU (UNDASA), des ministres, des personnes ressources de la société civile et du secteur privé, les cinq thèmes ont été passés au peigne fin avec de riches échanges.
L’objectif premier de la rencontre est la recherche des voies et moyens pour le développement du leadership transformationnel, celui de l’administration et des services publics, de la gouvernance locale, d’identifier les rôles et les contributions de la société civile et du secteur privé ainsi que ceux des technologies de l’information et de la communication (TIC) en vue de la mise en œuvre efficiente de l’agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable (ODD).
En procédant à l’ouverture de ces assises, le Chef du gouvernement Komi Selom Klassou a insisté sur la mutation que le gouvernement veut apporter à l’administration publique pour que celle-ci devienne une administration pragmatique et tournée vers l’avenir. « L’administration publique doit rompre avec la routine pour devenir pragmatique et tournée vers l’avenir. L’accent doit être mis sur l’utilisation rationnelle et responsable des ressources existantes, en évitant à chaque fois de mettre en avant l’insuffisance ou l’absence de ressources. Il s’agit véritablement de passer d’une administration de moyens à une administration de missions et donc de résultats. Ceci implique un changement de paradigme dans la gouvernance et dans la construction des capacités. Nous devons bâtir une administration publique où la compétence professionnelle, le leadership et la volonté de servir le pays doivent être les principes cardinaux » a précisé le Premier ministre. «  Pour toutes ces raisons, il est impérieux de mettre l’accent sur les valeurs que sont : la vision stratégique commune, le respect de la hiérarchie, le culture de l’excellence professionnelle, l’observation de l’éthique, la recherche de l’émulation, la rationalisation des résultats pour une plus grande performance » a-t-il ajouté.
Le mercredi 17 mai et le jeudi 18 mai 2017, la présente rencontre va se poursuivre avec les directeurs de cabinet, les secrétaires généraux des ministères et des hauts fonctionnaires. A terme, une synthèse sera faite des approches de solutions existantes, pour élaborer une feuille de route capable de sortir le Togo des sentiers battus.